Circuit Hungaroring (Hongrie)

Circuit Hungaroring (Hongrie)

Le Hungaroring est surnommé le « tourniquet » en raison de ses enchaînements incessants de virages, en particulier dans le deuxième secteur... De fait, les voitures doivent être réglées avec un maximum d'appui pour réaliser de bons tours.

Le circuit a été le théâtre de moments mémorables comme les duels entre Nelson Piquet et Ayrton Senna, la perte de roue de Nigel Mansell en 1987, la victoire du même Mansell parti douzième et auteur d'un brillant dépassement sur Senna en 1989 ou encore la superbe course de Damon Hill sur la modeste Arrows en 1997 qui manque la victoire de peu.

Le Hungaroring a également été le lieu de la première victoire de pilotes comme Damon Hill en 1993, Fernando Alonso en 2003, Jenson Button en 2006 ou Heikki Kovalainen en 2008. Ce circuit n'a connu son premier Grand Prix sous la pluie qu'en 2006.

Caractéristiques

  • Longueur de la piste : 4,381 km
  • Longueur de la ligne droite des stands : 788 mètres
  • Largeur de la piste : 15 mètres maximum dans la ligne des stands, 10 à 11 mètres ailleurs
  • Élévation du circuit : 36 mètres