Circuit Paul-Ricard (83)

Circuit Paul-Ricard (83)

Le circuit Paul-Ricard ou circuit du Castellet, est un circuit automobile français situé dans le département du Var près des communes de Signes et du Castellet.

Le circuit est né en 1970 sous l'impulsion de Paul Ricard avec les conseils de Jean-Pierre Beltoise et quelques autres spécialistes du sport automobile.

Désigné Premier Centre d'Excellence par l'institut de la FIA pour la sécurité en sport automobile en 2005, homologué par la FIA en 2006, le circuit a rouvert ses portes au public en 2009 et accueille désormais des épreuves de compétition automobile et moto, ainsi que des roulages de clubs et des opérations marketing.

Le tracé, de forme oblongue, est caractérisé par la longue ligne droite du Mistral. Longue de 1,8 km, elle peut être altérée par la chicane nord construite en 1986. Une autre caractéristique du tracé est sa platitude du fait de sa construction sur un plateau. Ainsi, son altitude oscille de 408 à 441 mètres.

La longueur du tracé dans sa configuration F1 est de 5,861 km ; c'est d'ailleurs la plus longue configuration du circuit, la plus courte mesure elle 826 m. Le circuit offre au total 167 configuration possibles. Ce nombre rare et élevé de combinaisons s'explique par le fait que le circuit est très souvent utilisé pour des tests ; tests favorisés par le climat, notamment en hiver où il est doux. À noter que le tracé de 3,8 km est le plus souvent utilisé pour les essais de monoplaces.

Enfin, un des traits assimilés au circuit est ses zones de dégagement en asphalte couvertes de bandes de surface abrasive de couleurs bleu et rouge. Elles sont constituées d'un mélange d'asphalte et de tungstène et offrent des niveaux d'abrasivité différents. Des barrières Tecpro sont placées à l'extrémité de ces zones de dégagements, en lieu et place des habituelles rangées de pneumatiques sur les autres circuits permanents.